somnolence
somnolence
somnolence home unite sommeil documentation contact impressum
conducteurs exposes
symptomes somnolence
risques somnolence
tue autant que l'alcool
   
 


Les manifestations de la somnolence au volant

L’hypovigilance lors de la conduite automobile se manifeste par :

une lenteur de réaction face à un obstacle,
des difficultés à maintenir une vitesse constante,
des erreurs de coordination,
une inattention à la signalisation,
une incapacité à pouvoir maintenir la trajectoire du véhicule (écarts successifs),
des changements de voie involontaire,
des périodes d’absence (aucun souvenir des derniers kilomètres parcourus),

des bâillements, une difficulté à garder les yeux ouverts et la tête droite, un désir de changer fréquemment de position,

des hallucinations ou illusions (par exemple : percevoir faussement la présence d’un animal sur la route.)

des périodes de « micro-sommeils » (de 1 à 5 secondes)

Des enregistrements vidéo et électro-encéphalographique de l'activité électrique du cerveau, associés à l'observation des mouvements oculaires, ont permis d’objectiver ces épisodes de somnolence au volant. Lors d’un épisode de micro-sommeil de cinq secondes sur une autoroute, un conducteur peut franchir plus de 100 mètres, soit presque la longueur d’un terrain de football.