somnolence
somnolence
somnolence home unite sommeil documentation contact impressum
conducteurs exposes
symptomes somnolence
facteurs risques
risques somnolence
tue autant que l'alcool
 


L'heure

Nous sommes soumis à une « horloge » homéostatique : plus l'on veille, plus la pression de sommeil est importante... et plus on risque de s'endormir.
Notre niveau de vigilance fluctue également au cours de la journée en fonction d’une « horloge » circadienne.

Le risque de somnolence augmente sensiblement entre 13 h et 16 h, et plus encore entre 2 h et 5 h, en raison d’une baisse physiologique de vigilance, comme on peut le constater de manière très significative dans les nuits du vendredi au samedi et du samedi au dimanche, dans le graphique de la mortalité routière des jeunes adultes dans l’Union Européenne.