somnolence
somnolence
somnolence home unite sommeil documentation contact impressum
conducteurs exposes
symptomes somnolence
regles prevention
risques somnolence
tue autant que l'alcool
   
 


Quelques conseils de prévention

Détecter les premiers signes de fatigue. Dès leur apparition, s’arrêter pour se reposer. Il est important d’anticiper la somnolence au volant.

Connaître et respecter ses limites. Eviter de continuer à conduire quand la résistance à la fatigue est au plus bas.

Planifier les voyages en tenant compte des « moments creux » : de 13 h à 16 h, et de 2 h et 5 h. Apprendre à connaître sa propre horloge biologique.

Ne pas conduire plus de deux heures ou s’arrêter tous les 200 km.

Effectuer des pauses fréquentes d’une durée de 15 à 20 minutes au minimum toutes les deux heures. Une sieste courte d'une vingtaine de minutes décale les apparitions de somnolence, alors que sans sieste, la baisse de vigilance peut réapparaître après seulement 8 à 10 minutes de conduite.

Prendre un café ou un thé contribue au maintien de la vigilance. Le principe est de prendre un ou deux cafés avant de faire une courte sieste. La caféine mettant 15 à 30 minutes avant d’agir, son absorption ne gêne pas l’endormissement et permet donc un réveil de sieste dépourvu d’inertie du sommeil.

Prendre la route après une nuit de sommeil réparateur.
Eviter de partir après une journée de travail sans s’être reposé.
Aérer le plus souvent possible le véhicule.

Ne jamais boire avant de conduire et éviter tout médicament qui pourrait induire de la somnolence (vérifier la notice ou s’informer auprès d’un médecin).

Eviter de rouler seul. Ecouter la radio et parler avec les autres passagers pour rompre la monotonie de voyage. S’assurer que le passager avant reste toujours éveillé.

Ne pas se fixer d’heure d’arrivée d’un long voyage. Quatre fois plus d'accidents ont lieu en fin de parcours à la suite d’un assoupissement.

Eviter les repas copieux, riches en sucres avant le départ. Préférer une alimentation fractionnée pourvue en protéine. Prendre un petit-déjeuner consistant et une boisson stimulante (thé, café) avant le départ.

Avant un voyage de nuit, faire une sieste préventive d'environ 1 heure 30.