somnolence
somnolence
somnolence home unite sommeil documentation contact impressum
conducteurs exposes
symptomes somnolence
facteurs risques
risques somnolence
tue autant que l'alcool
 

L’âge

Les conducteurs jeunes sont surexposés à l’hypovigilance au volant.
Les accidents de la route sont la première cause de mortalité chez les 15-24 ans.
Les jeunes conducteurs sont six fois plus souvent impliqués dans une collision liée à la somnolence que les conducteurs de tout autre groupe d'âge.
Dans 50 % des accidents liés à la somnolence, le conducteur est âgé de moins de 25 ans. Les jeunes hommes sont cinq fois plus à risque que les femmes.

Les accidents mortels impliquant des jeunes se produisent le plus souvent la nuit et le week-end. Les jeunes conducteurs devraient en moyenne dormir neuf heures, mais ils respectent rarement ce besoin. Ils sont donc en permanence en «dette de sommeil». Et c'est en fin de semaine que cette «dette» se manifeste : généralement, après une nuit de fête, lorsqu'ils rentrent chez eux au petit matin, pendant une période de forte somnolence.
Environ 15% des personnes de plus de 55 ans ressentent une somnolence importante qui perturbe gravement leurs activités quotidiennes plusieurs fois par semaine.